Il arrive que la poésie et le lyrisme s’immisce dans les nouvelles ou les romans les plus terre-à-terre…

Le Phénomène Aberrant Numéro 6

À l’attention de tous les équipages disposant d’une certification de niveau 10 pour opération dans le Nuage d’Oort – le Manuel Encyclopédique de Navigation au niveau du Système Solaire Externe (MENSSE) s’est vu ajouter un nouvel article, adjoint à cette dépêche en pièce-jointe. Prière de le lire et de mémoriser ses recommandations ; tout non-respect ultérieur de celles-ci expose les…

Lire la suiteLe Phénomène Aberrant Numéro 6

L’Esprit De Tous Les Horizons

Plongée-Onirique émergea du rêve avec un sursaut ; son mouvement fut assez brusque pour à nouveau révulser ses yeux, retourner sa langue et cambrer sa nuque ; heureusement, son réveil avait aussi été assez brutal pour faire bondir Crinière-Saisie.  La chasseresse saisit immédiatement l’oniromancienne par derrière, alignant ses mains puissantes sur les doigts fins que tordait la fureur du songe…

Lire la suiteL’Esprit De Tous Les Horizons

Compréhension Extraterrestre

Il se sentait bien ; son noyau spirituel et cognitif baignait enfin dans la complétude, dans la plénitude. Les autres le discernaient : il les avait rejoint. Cependant il ne le faisait pas dans l’immobilité et la contemplation, mais dans le mouvement et l’action. Parjure triomphal qui s’embrassait par la tombée du miracle.  Il l’avait toujours perçu, il l’avait toujours…

Lire la suiteCompréhension Extraterrestre

Le Songe d’une Sangsue-de-Vie

« — Sangsue-de-Vie… Loin de moi l’idée de remettre en doute tes compétences mais… C’est vraiment ce que diraient les autres psychiatres ? N’importe quel médecin ? » « — Je l’ignore, peut-être ? Il y a longtemps que je ne suis plus une doctoresse conventionnelle, sinon j’aurais encore mes diplômes Grace. » Sangsue-de-Vie la gratifia de son sourire chevalin…

Lire la suiteLe Songe d’une Sangsue-de-Vie

Deekshith Kumar et le Soleil

Deekshith Kumar n’allumait aucune lumière lors de ses ballades « nocturnes » ; l’obscurité cyclique simulant les nuits l’enveloppait d’une tranquillité rémanente que rendait presque palpable sa connaissance désormais parfaite du vaisseau. Souriant pour la première fois depuis des temps oubliés de lui-même, laissant surtout son soulagement s’épancher dans le noir et le néant, le brillant scientifique s’accrochait à sa…

Lire la suiteDeekshith Kumar et le Soleil